Accueil

Willkommen auf der Homepage der « Société d'Émulation de Montbéliard » (Geschichtsverein)

Der Geschichtsverein von Montbéliard ist eine wissenschaftliche Gesellschaft, die 1851 gegründet wurde. Ihr Ziel ist die Förderung und die Verbreitung von Litératur, Wissenschaft und Kunst und dies im geographischen Rahmen der früheren würtembergischen Grafschat von Montbéliard (Mömpelgard), einem kleinen Land in der burgundischen Pforte.

Beurnier

 


 

Louis Beurnier (1860-1917)

 

 

Exposition : 
 Chroniques et héritages d’une personnalité de la Belle Époque.

Musée d’art et d’histoire –
Hôtel Beurnier-Rossel (3 mars-30 décembre 2018)

 

 

 

Ce fils choyé d’Edmond et de Marie Beurnier, née Tuetey – ce dont témoigne une abondante correspondance (1400 lettres de 1877 à 1909 !) -, nait à Châteauroux le 26 septembre 1860 où son père commence une carrière dans l’Enregistrement. Après un séjour à Lons-le-Saunier, il revient à Montbéliard, le berceau de la famille. Sa scolarité au collège Cuvier est brillante, et, sous l’influence de son oncle Jules, médecin et maire de Montbéliard, il entre en médecine à Paris. Après le doctorat (1886), il réussit en 1887 le concours de chef de clinique chirurgicale, puis en 1894 celui de chirurgien des hôpitaux de Paris qui débouche sur la fonction de chef de service (Tenon 1904, Saint-Louis 1906, Lariboisière 1914).

Parallèlement, il est l’auteur d’articles et d’ouvrages scientifiques (Les varices, Des articulations du squelette, Notions d’anatomie…) et fonde pour les prothésistes parisiens le premier enseignement professionnel de la mécanique orthopédique. Après avoir été attaché au service médical de l’Exposition universelle de 1889, il est nommé médecin chef de l’Exposition de 1900, poste qu’il partage avec son ami Gilles de la Tourette. Il ne cessera de s’investir dans l’organisation d’expositions en France (Lyon, Bordeaux, Poitiers…) et à l’étranger (Bruxelles, Milan, Rome, Buenos Aires…).

En 1895, Louis épouse Lily Ponnier, fille d’un riche industriel du textile, dont la famille est alliée aux Peugeot d’Hérimoncourt. Le couple s’installe dans les beaux quartiers, mène une vie mondaine active jusqu’à la découverte de la maladie de Lily, une tuberculose, dont elle meurt en 1909. Avec la guerre, la charge de travail du chirurgien devient écrasante. Il meurt d’épuisement le 6 juin 1917. Faute d’héritier, il lègue son hôtel particulier à la ville de Montbéliard, à la condition expresse que l’édifice abrite le musée et la bibliothèque. C’est l’actuel musée d’art et d’histoire.

 

Photo : Le Dr Louis Beurnier assis (vers 1900), dépôt de la SEM, Archives municipales de Montbéliard.

 

___________________________________________________

 

Achats livres 2018

 

-  Montbéliard, sur les pas d’Henri Sauldubois, peintre postimpressionniste (1898-1980),
par Janine Sauldubois-Pelier et Laurence Pelier-Meunier.

-   Mémoires de verre, regards sur le pays de Montbéliard, Belfort, le Ballon d’Alsace, les Vosges.Texte de Francis Péroz. Plaques photographiques des musées de Montbéliard.

 -    Frères de misère, protestants, résistants déportes au camp de Natzweiler-Stuthof,
par Jean-Pierre Marandin.

 -  Le Prix du Courage, une famille dans la résistance ( familleBoulloche),
par Charles Kaiser.

- Gestapistes et agents troubles, Franche-Comté et Bourgogne 1940-1945,
par Jean-Claude Bonnot.

- Histoire du climat en Franche-Comté du Jurassique à nos jours,
par V.Bichet, E.Garnier, P.Gresser, M.Magny, H.Richard, B.Vermot- Desroches.

 -  Nouvelle histoire de la Franche-Comté des Habsbourg à la conquête française ,
par Daniel Antony, tome II.

 -  L’Éminence pourpre, Antoine de Gravelle, images d’un homme de pouvoir de la renaissance.

 -   Femmes en guerre 1914-1918 ( Territoire de Belfort ).

 

___________________________________________________


Tables généales de la Société d'émulation 1852-2017

 

 

Les nouvelles tables générales de la Société d’émulation sont parues. Elles récapitulent les articles édités dans les Bulletins et mémoires depuis la création de l’association jusqu’à 2016. Elles permettent des recherches par année de parution, auteurs et thèmes. Elles sont disponibles à notre siège au prix de 15 €.

 

 

 

 

___________________________________________________

Georges Louis Duvernoy (1777-1855)

 

La vie de Georges Louis Duvernoy, collaborateur de Georges Cuvier, n’a pas été des plus tranquilles, dans aucune des périodes de sa vie, ni dans aucune des villes qu’il fréquenta, de Montbéliard à Paris, en passant par Strasbourg. Les épidémies, les guerres et tous les malheurs qu’elles engendrent en furent la cause principale. En science, il se donna beaucoup de peine pour accéder aux mêmes responsabilités, dans les mêmes institutions que son mentor. Il n’y réussit qu’imparfaitement et très tardivement, ce dont il souffrit plus qu’un autre à cause de son caractère hypocondriaque. Dans sa vie familiale, si la perte de plusieurs de ses enfants et de sa première épouse furent pour lui des peines immenses, il connut aussi de grands bonheurs après le mariage de ses filles et auprès de ses petits-enfants. Les Peugeot et les Friedel furent les grandes dynasties issues de ces alliances.

Plus qu’une biographie, cet ouvrage est aussi un travail d’histoire des sciences. Dans toutes les disciplines de l’histoire naturelle, mais aussi dans d’autres sciences, comme la physique et la chimie, d’éminents savants comme Lavoisier et Lamarck, ainsi que beaucoup d’autres dont on a moins conservé le souvenir, ont initié une révolution en remettant en cause bien des acquis. Par ses recherches et son enseignement, Duvernoy y a contribué. Ce renouveau doit aussi beaucoup à l’évolution des techniques d’investigation, notamment au progrès de la microscopie. Il doit surtout à l’objectivité scientifique de ces hommes qui ont su adopter une démarche scientifique moderne en dépassant les limites que mettait la religion à toute recherche explicative, en s’attachant à l’observation et à la vérification expérimentale de leurs hypothèses.

 

Préface d’Éric Buffetaut, directeur de recherche émérite au CNRS, Laboratoire de Géologie de l’École Normale Supérieure, Paris

 

 

___________________________________________________

 

Acquisitions d'oeuvres de Jules-Emile Zingg

voir : Activités>Achats pour le musée

___________________________________________________

 

Copie du   Retable de Montbéliard

voir : Activités > Nos participations

___________________________________________________

 

 

____________________________________________________________________